priere de consultation dua istikhara

Qu’est-ce que la prière de consultation ( salat al-istikhara ) ?

La prière de consultation (Salat al-Istikharah) est une prière que notre Prophète Muhammad – salla Allahu alaihi wa sallam – enseignait à ses Compagnons, qu’Allah soit satisfait d’eux. Il s’agit d’une prière surérogatoire (sounnah), non obligatoire.

Comme son nom l’indique, c’est une prière que le musulman accomplit dans le but de consulter Allah le Très-Haut, afin qu’il nous oriente dans un choix que nous devons faire, et au sujet duquel nous sommes hésitants.

En effet, il arrive très souvent, dans la vie, que nous nous trouvions face à un dilemme, et que nous ne sachions pas quelle est la bonne décision à prendre.

Notre sublime religion, qui est un guide de vie complet, nous a donc fourni une solution. Confions notre sort à notre Créateur. Nous lui demandons de choisir à notre place ce qui sera bon pour nous. Et quel meilleur conseiller pourrions-nous trouver que Celui qui connaît parfaitement toute chose ? !

Sur le plan linguistique, le mot arabe Istikharah désigne la demande du bon choix vis-à-vis d’une affaire. Sur le plan religieux, al-Istikharah, c’est le fait de demander à Allah de choisir le bien pour nous, lorsque nous sommes hésitants à propos d’une chose.

Pour consulter notre Seigneur, nous accomplissons une prière de 2 rakates, accompagnée d’une invocation spécifique. Comme nous l’enseigne la sounnah authentique.

Si vous souhaitez comprendre les invocations en arabe, je vous conseille vivement d’apprendre l’arabe.

Quand effectuer Salat al-Istikharah ?

Il est autorisé de prier Salat al-Istikharah presque n’importe quand. Cependant, il faut éviter les moments où il est interdit de prier, à savoir entre la prière d’Al-Fadjr et le lever du soleil, et entre la prière d’al-Asr et le coucher du soleil. Il faut éviter également de le faire peu de temps avant le zénith (environ un quart d’heure avant l’adhan). Quant au meilleur moment pour consulter Allah le Très-Haut, c’est le dernier tiers de la nuit. En effet, c’est là qu’Allah descend au ciel le plus bas ; c’est un moment privilégié d’exaucement des invocations.

Dans quelles circonstances est-il recommandé de faire la prière de consultation ?

Comme nous l’avons dit, on accomplit la prière de consultation pour demander à Allah de choisir ce qui est bon pour nous. Cette prière nous aide donc à prendre de bonnes décisions dans notre vie. Prenons quelques exemples.

A) Exemple de la prière de consultation avant le mariage.

Le mariage est un acte d’adoration très important en Islam. En effet, dans un hadith jugé Sahîh par l’imam al-Hâkim[1], le Prophète salla Allahu alaihi wa sallam nous a informés que le mariage représente la moitié de la religion. Le mariage peut être une cause de grand bonheur, si nous trouvons notre moitié idéale ; inversement il peut être la cause de beaucoup de malheur si nous choisissons mal notre conjoint. Il est donc on ne peut plus important, lorsqu’on pense avoir trouvé la femme (ou l’homme) de sa vie, de consulter notre Seigneur le Très-Haut, pour s’assurer que notre choix est le bon.c’est ainsi que nous allons procéder à la prière de consultation et invoquer notre seigneur.

B) Exemple de la prière de consultation pour un travail.

Il en va de même dans le domaine professionnel. Imaginez que vous ayez trouvé une entreprise très attirante, qui vous propose de vous embaucher pour un travail que vous aimez, avec un salaire alléchant. Convient-il pour autant de foncer tête baissée et d’accepter ce poste instantanément ? On serait tenté de dire « oui », surtout dans la conjoncture économique actuelle. Cependant ce serait une grosse erreur de ne pas accomplir la prière de consultation. En effet, il se peut que ce travail vous semble être le job idéal, mais qu’en réalité, il provoque dans votre vie des choses négatives que vous ne soupçonnez même pas. Allah ne dit-Il pas dans Son Noble Coran : « (…) Mais il se peut que vous ayez de l’aversion pour une chose qui constitue pourtant un bien pour vous ; et il se peut que vous en chérissiez une autre, alors qu’elle constitue un mal pour vous. Allah le sait ; mais vous, vous ne le savez pas. »[2]

C) Quand est-il permis ou pas de faire salat al-istikhara ?

Il est important de préciser qu’il est légiféré par la Sounnah d’accomplir la Salat al-Istikharah uniquement pour ce qui concerne les choses permises (Moubâhah). Par contre on ne peut pas accomplir cette prière pour les choses obligatoires (Wâdjibah) ou recommandées (Mustahâbbah), ni pour les choses interdites (Muharramah) ou déconseillées (Makrouhah).

Comment accomplir la prière de consultation ?

Salat al-Istikharah consiste en une prière surérogatoire de deux rak’ahs. Il s’agit d’une prière ordinaire où l’on récite à chaque rak’ah la sourate al-Fatihah, suivie d’une autre sourate. Ce qui caractérise la prière de consultation, c’est l’invocation que l’on fait à la fin de la prière. Selon mes connaissances, les savants de Ahl-as-Sunnah wal Djamâ’ah disent que nous pouvons faire cette invocation soit avant le salut final, soit après.

Invocation de salat al-istikhara en arabe

Voici la version de cette doua rapportée par al Boukhâri, qu’Allah lui fasse miséricorde, d’après Djâbir ibn abdillah, qu’Allah soit satisfait de lui :

 « اللهم إني أستخيرك بعلمك، وأستقدرك بقدرتك، وأسألك من فضلك العظيم، فإنك تقدر ولا أقدر، وتعلم ولا أعلم، وأنت علام الغيوب، اللهم إن كنت تعلم أن هذا الأمر (ويُسميه بعينه) خير لي في ديني ومعاشي وعاقبة أمري فاقدره لي، ويسره لي، ثم بارك لي فيه، وإن كنت تعلم أن هذا الأمر شرّ لي في ديني ومعاشي وعاقبة أمري فاصرفه عني، واصرفني عنه، واقدر لي الخير حيث كان، ثم أرضني به (رواه البخاري في « صحيحه »).

Invocation de la prière de consultation en phonétique

« Allâhumma innî astakhîruka bi ‘ilmika wa astaqdiruka bi-qudratika wa as`aluka min fadlika al-‘adhîm, fa-innaka taqdiru wa lâ aqdiru, wa ta‘lamu wa lâ a‘lamu, wa anta ‘allâmu al-ghuyûb. Allâhumma in kunta ta‘lamu anna hâdhâ al-amra (wa yussamîhi bi’aynihi) khayrun lî fî dînî wa ma‘âchî, wa ‘âqibati amrî, faqdurhu lî, wa yassirhu lî, thumma bârik lî fîhi, wa in kunta ta‘lamu anna hâdhâ al-amra charrun lî fî dînî, wa ma‘âchî, wa ‘âqibati amrî, fasrifhu ‘annî, wasrifnî ‘anhu, waqdur liya al-khayra haythu kâna, thumma ardinî bihi ». (rawâhu l-Boukhari fi Sahîhihi)

Invocation de salat al-istikhara en français

Seigneur, je Te demande, de par Ta Science, de me faire faire le bon choix, je Te demande, de par Ton Pouvoir, de me venir en aide, et je te demande de m’octroyer de Ta Grâce immense ; car certes Tu as le Pouvoir, alors que je ne l’ai pas, Tu détiens la Science alors je ne la détiens pas, et Tu es Celui qui connaît parfaitement les choses cachées. ô Seigneur, si tu sais que cette chose (et on nomme alors cette chose) est un bien pour moi dans ma religion, dans ma vie d’ici-bas, et dans celle de l’au-delà, destine-la moi, et facilite sa réalisation, puis bénis-la pour moi. Et si Tu sais que cette chose est un mal pour moi, dans ma religion, dans ma vie d’ici-bas et dans celle de l’au-delà, écarte-la de moi, et écarte-moi d’elle ; et destine-moi le bien où qu’il soit, puis fais que j’en sois satisfait. » (rapporté par al-Boukhari dans son Sahîh)

Résultat de la prière de consultation : doit-on attendre un signe ou un rêve ?

Beaucoup de gens se demandent, légitimement, comment connaître les résultats de la prière de consultation.

Certains pensent que c’est en rêve que l’on voit le résultat de la Salat al-Istikharah. En fait, cela peut se produire ou pas ; ce n’est pas une condition impérative.

En réalité, nos savants nous disent que, pour connaître le résultat de la prière de consultation, il faut entreprendre ce que l’on a envie de faire. Si l’on voit que notre projet se réalise de manière relativement simple (il peut y avoir des problèmes, mais ordinaires) c’est qu’il s’agit du bon choix. Si par contre, on rencontre des difficultés énormes, il convient de renoncer à son entreprise.

Pour conclure, la prière de consultation est un grand bienfait d’Allah envers notre communauté. Il est vivement recommandé d’y recourir dès que l’on doit faire un choix important dans sa vie, car on ne trouvera jamais de meilleur conseiller qu’Allah, l’Omniscient.

[1] https://www.islamweb.net/ar/fatwa/

[2] Sourate 2/ verset 216 traduction de Muhammad Chiadmi avec une légère correction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}