Répétition espacée et courbe de l’oubli

Qu’est-ce que la répétition espacée ?

La répétition espacée est basée sur la courbe de l’oubli, c’est une technique de mémorisation qui prend en compte la façon dont fonctionne notre cerveau.

Qui a mis en évidence la courbe de l’oubli ?

C’est notamment Hermann Ebbinghaus, psychologue allemand du 19e siècle, qui a mis en évidence que la probabilité de se rappeler d’une information baisse très rapidement suivant une courbe exponentielle inversée. Si on ne répète pas la leçon que l’on vient juste d’apprendre, elle sera très rapidement oubliée. Il est dit que si on ne révise pas, on oublie la moitié le premier jour et 80 % le deuxième jour et au bout d’une semaine, on ne conserve que quelques traces.
Par contre si on prend en compte le phénomène de l’oubli, on fera des répétitions en espaçant de plus en plus l’intervalle entre chaque révision. L’idéal serait de réviser quand on est sur le point d’oublier. Évidemment, c’est un élément que l’on ne maîtrise pas. Aucun d’entre nous ne sait quand il va oublier une information. Cependant, un schéma type permet d’affirmer que pour assimiler parfaitement sa leçon, l’idéal serait de réviser quelques heures après celle-ci, puis le lendemain puis deux jours plus tard puis 4 jours plus tard et ensuite 7 jours plus tard et ainsi de suite. Les espacements temporels ne sont donnés qu’à titre d’exemple.
Courbe de l'oubli Ebbinghaus

Quels sont les moyens utilisés pour ne pas oublier ?

Notre cerveau fait le tri dans les informations qu’il reçoit et il considère que la plus grande partie n’est pas importante. Tout ce qui n’est pas important est rapidement oublié, à quoi bon s’encombrer pour rien !
Pour ne pas oublier votre leçon ou votre vocabulaire, il vous faudra tout mettre en œuvre pour aider votre cerveau à accorder plus d’importance à la nouvelle information et l’aider à ne pas oublier.

Pour cela, Ebbinghaus vous propose deux étapes pour pas oublier :

  • La première consiste à représenter plus efficacement la nouvelle chose à apprendre, grâce à des associations d’idées. Ces moyens mnémotechniques* aideront votre cerveau à accorder plus d’importance à cette nouvelle information et ainsi, il oubliera moins rapidement.
  • La deuxième consiste à répéter régulièrement de manière espacée cette information. Ces répétitions auront pour effet de retarder l’oubli de cette information. Plus l’information est implantée et plus on pourra espacer les révisions.

 

Image du site potion de viecourbe de loubli et répéttition espacée

Comment mettre cette méthode en pratique ?

Le système utilisé actuellement a été proposé par Sebastian Leitner.
Cette méthode est très utilisée pour apprendre des fiches de vocabulaire, mais elle s’adapte très bien à d’autres domaines tels que l’histoire, la géographie, la physique, la chimie, etc.
Sa méthode consiste à créer des cartes « mémoire » avec la question d’un côté et la réponse de l’autre côté, où ou encore le mot de notre langue d’un côté et le mot de la langue cible de l’autre côté. Les cartes « mémoire » sont classés dans 3 ou 5 boîtes différentes par ordre croissant de connaissance. Dans la première boîte, on met les cartes que l’on est en train d’apprendre et dans la dernière celles que l’on maîtrise parfaitement.
Il faut donc réviser plus souvent les cartes de la première que celles de la deuxième et celles de la deuxième plus souvent que celles de la troisième boîte et de temps en temps celles de la 5èm boîte, que l’on est censé avoir assimilées. Si on échoue lors de la révision d’une carte, on la rétrograde d’une boîte et si on voit que l’on maîtrise une carte, on la surclasse d’une boîte et ainsi de suite.

 

Les méthodes modernes pour mettre cette technique en pratique

Aujourd’hui grâce à la technologie numérique, vous pouvez troquer ces petites cartes « mémoire » contre des outils numériques, payants ou gratuits selon le logiciel que vous choisissez.

En effet, les logiciels de répétition espacée se chargent de tout pour vous.  Le plus dur est de s’y atteler !

Quels outils utiliser pour la répétition espacée ?

 

anki logiciel de répétion espacée
Parmi les logiciels que vous pouvez utiliser, il y a Anki qui est disponible sur ordinateur et smartphone. Il est gratuit sur tous supports sauf sur iOS. Anki est très modulable et permet de créer ou d’apporter ses propres paquets de cartes « mémoire ».
Anki n’a pas une interface des plus agréable, mais il fait bien le travail.
memerise pour la répétion espacée
Il y a également Memrise qui est   disponible sur ordinateur et smartphone.
Il y a une version gratuite et une version payante. Mmrise bénéficie d’une grande communauté créant ses propres cours, c’est un avantage considérable pour l’utilisateur.
mosalingua
Il y a également MosaLingua qui est disponible sur ordinateur à 49,90 € par an et sur mobile à 4,99 €.
MosaLingua est utilisé pour l’apprentissage de 6 langues. Ce logiciel dispose d’une belle interface et a un contenu très complet. Les cartes « mémoire » sont très régulièrement accompagnées d’images et de son. On a également la possibilité de s’enregistrer et de créer ses propres cartes. Je ne l’ai pas essayé, mais il semblerait que c’est un bon produit, vous pouvez le découvrir en cliquant sur le lien suivant : MosaLingua

La courbe de l’oubli et l’Institut Anwar

Conscient de la courbe de l’oubli, les notions abordées dans mon programme pour apprendre à lire et écrire l’arabe sont systématiquement remis en pratique dans les modules suivants. Vous assimilerez donc vos leçons précédentes en toute simplicité !

Click Here to Leave a Comment Below

Leave a Comment: